Si vous avez déjà essayé (ou même simplement examiné) la peinture à l’eau, vous avez probablement rencontré le mot « gouache » en chemin. 

La gouache, comme la peinture à l’aquarelle et la peinture acrylique, est une peinture à l’eau : un pigment qui doit être mélangé à de l’eau pour être étalé sur une surface. Comme elle n’est pas aussi populaire que les autres styles de peinture, la gouache est souvent décrite comme une « aquarelle opaque », comme de la peinture d’affiches pour enfants, ou comme un médium supplémentaire à utiliser avec d’autres techniques plus connues. 

Mais ne vous trompez pas ! La peinture à la gouache existe depuis plus d’un milliers d’années (le terme « gouache » remonte au moins au 18ᵉ siècle) et, pendant ce temps, les artistes ont utilisé ce médium pour créer des œuvres d’art d’une importance historique, visuellement captivantes et extrêmement dynamiques.

Vous voulez en savoir plus sur l’utilisation de la gouache ? Continuez de lire et vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur l’histoire de ce médium puissant, pourquoi vous devriez commencer à utiliser ses qualités créatives uniques à votre avantage artistique, et les matériaux et techniques nécessaires pour commencer.

Image tirée de Au-delà de l'aquarelle : Apprendre à peindre à la gouache.
Image tirée de Au-delà de l’aquarelle : Apprendre à peindre à la gouache.

Qu’est-ce que la gouache ?

Commençons par le commencement : qu’est-ce que la gouache ? Et comment ça peut bien se prononcer ?

La gouache est un mélange de pigments naturels ou synthétiques, d’eau et de gomme arabique (ou, dans des marques moins coûteuses, de la dextrine jaune) qui agit comme un liant pour tenir la peinture ensemble. De la craie est parfois ajoutée pour donner à la peinture plus de corps et certaines variétés contiennent également du propylène glycol. La gouache traditionnelle a tendance à devenir cassante lorsqu’elle sèche et cet additif attire l’eau pour aider les couches de peinture à rester plus souples à long terme.

D’origine française, le mot « gouache » s’inspire de la technique italienne appelée « guazzo » qui, bien que différente, séchait avec un fini pâteux mat similaire.

Vous ne savez toujours pas comment prononcer le mot « gouache » ? Consultez le tutoriel très important de Leah Goren intitulé How to Say Gouache ici :

L’histoire de la gouache

Bien que le terme « gouache » n’ait été introduit qu’au 18ᵉ siècle, les artistes ont utilisé des médiums opaques solubles dans l’eau similaires depuis des milliers d’années. Dans l’ancienne Egypte, des pigments colorés étaient liés avec du miel et d’autres liants pour créer une forme précoce de gouache et, au moyen-âge, les artistes perses utilisaient une forme rudimentaire de gouache pour décorer leurs célèbres miniatures perses (1). Au 15ᵉ siècle, Albrecht Durer s’appuyait sur le fini mat des premières gouaches pour donner à ses peintures une lueur douce et, au 18ᵉ siècle, François Boucher a utilisé cette peinture pour capturer les couleurs pastel de son célèbre « Naissance et triomphe de Vénus » (2)

Au 19ᵉ siècle, la gouache commence à être produite industriellement et sa facilité de transport s’avère populaires auprès des peintres-paysagistes, notamment l’école française impressionniste « en plein air » qui peignait des toiles à l’extérieur. Au début et au milieu du 20ᵉ siècle, les graphistes publicitaires s’appuyaient fortement sur la gouache pour peindre des affiches, le lettrage des bandes dessinées et remplir les cellules d’animation en raison de sa précision, de sa couleur mate et de son séchage rapide.

« Elle peut être utilisée pour peindre du lettrage ou remplir des dessins et offre une grande flexibilité, car elle permet de couvrir les erreurs, et elle se photographie bien, une caractéristique importante à l’ère de l’illustration et du design numérique. »

Image de Skillshare Original, L'illustration en techniques mixtes : Créer un autoportrait avec de l'aquarelle, de la gouache et plus encore, avec Maria Ines-Gul.
Image de Skillshare Original, L’illustration en techniques mixtes : Créer un autoportrait avec de l’aquarelle, de la gouache et plus encore, avec Maria Ines-Gul.

Les maîtres du fauvisme comme Henri Matisse, Paul Klee et Marc Chagall ont expérimenté l’utilisation de la gouache avec d’autres médiums comme l’encre, la peinture à l’huile et l’aquarelle, et leur quête de nouvelles combinaisons de couleurs et de compositions intéressantes a été couronnée de succès. Matisse, notamment, a utilisé de la gouache et le découpage pour créer sa célèbre série des « Nus bleus », qui reste populaire auprès du public du monde entier. 

Les artistes contemporains prisent la gouache pour sa précision, sa couverture colorée pleine et mate et ses bordures claires et nettes. Elle peut être utilisée pour peindre du lettrage ou remplir des dessins et offre une grande flexibilité, car elle permet de couvrir les erreurs, et elle se photographie bien, une caractéristique importante à l’ère de l’illustration et du design numérique.

Œuvre du Top Teacher Dylan Mierzwinski pour le cours de la Top Teacher Alanna Cartier, Peindre des tasses de thé à la gouache : Explorer la forme, la couleur et le motif.
Œuvre du Top Teacher Dylan Mierzwinski pour le cours de la Top Teacher Alanna Cartier, Peindre des tasses de thé à la gouache : Explorer la forme, la couleur et le motif.

Quelle est la différence entre la gouache et l’aquarelle ?

La gouache et l’aquarelle sont fabriquées à partir de mêmes matériaux de base, mais possèdent des différences spécifiques et importantes.

L’aquarelle contient des pigments dont les particules sont très petites pour que la peinture puisse s’étaler assez finement pour être quasiment transparente. La gouache, en revanche, possède des particules de plus grande taille et davantage de corps, ce qui lui donne un aspect plus lourd, plus dense et plus opaque après séchage. Cette peinture est mieux adaptée aux lavis de couleur unie qui sèchent avec un fini mat. Comme elle sèche très rapidement, la gouache est idéale pour les peintures gestuelles, d’action et directes. 

La gouache, comme l’aquarelle, peut être remouillée et adhère au papier sur lequel elle se trouve, mais contrairement à l’aquarelle, la gouache ne peuvent pas être diluée à l’eau pour obtenir un aspect plus translucide. Les artistes ne peuvent pas utiliser de la gouache pour accumuler des couches de couleur comme avec de l’aquarelle. 

« Si vous êtes un aquarelliste traditionnel qui travaille avec la transparence, la gouache ne vous conviendra probablement pas », explique l’artiste John Levitt. « Si vous aimez jouer et expérimenter lorsque vous peignez, la gouache est un merveilleux outil. » Il décrit son processus créatif comme « risqué et imprévisible » alors qu’il explique comment il construit des zones de peinture avant pratiquement de les détruire et de les reconstruire. « La gouache est parfaite pour cette reconstruction, car elle reste très soluble et peut être ajustée continuellement avec un pinceau humide » (3).

Angela McKay still 1.jpg
Angela McKay still 5.jpg

La gouache est-elle identique à la peinture acrylique ?

La gouache et la peinture acrylique sont des choses différentes. La peinture acrylique est plus épaisse et plus durable que la gouache. L’acrylique est imperméable à l’eau et peut résister à la poussière et à la lumière (4). L’acrylique est également idéale sur plusieurs types de supports, dont le papier, le bois, le verre et le plastique. La gouache, en revanche, est mieux adapté au papier.  

La gouache ne peut pas non plus être appliquée si épaisse qu’elle crée une texture de surface comme l’acrylique et les peintures à l’huile (la gouache se fendille si elle est appliquée trop épais). Alors que la gouache s’applique généralement au pinceau, la peinture acrylique peut être appliquée avec d’autres outils, comme un couteau à palette. 

L’acrylique, contrairement à la gouache, ne peut pas être remouillée et retravaillée : une fois qu’elle est sèche, vous ne pouvez plus la modifier (bien que vous puissiez peindre dessus). En remouillant la gouache, vous pouvez réactiver la peinture et apporter des modifications. Cela en fait un médium polyvalent et indulgent (5).

Ce dont vous avez besoin pour commencer à la gouache

Il est assez simple de commencer dans la gouache. Vous avez juste besoin de peinture, de pinceaux, de papier et d’un plateau à mélanger. 

  • Peinture gouache : de nombreuses marques de gouache sont disponibles. Nous vous recommandons de commencer avec quelques couleurs primaires, plus du noir et du blanc, ce qui vous permettra d’obtenir une gamme de teintes différentes. Au niveau supérieur, vous pouvez généralement trouver des nécessaires de peinture gouache pour débutants qui comprennent différentes couleurs. 
  • Pinceaux pour gouache : les pinceaux pour gouache sont généralement semblables aux pinceaux pour aquarelle. Vous pouvez choisir des soies naturelles ou synthétiques dans différentes tailles. Quel que soit votre choix, vous devez généralement garder votre pinceau humide afin de déplacer la peinture plus facilement sur le papier. 
  • Papier ou autre surface à peindre : la gouache fonctionne bien sur du papier pour aquarelle, mais vous pouvez également utiliser du papier à dessin épais. Bien que vous puissiez utiliser des supports en toile, ils sont généralement mieux adaptés à l’acrylique. Dans l’ensemble, votre meilleure option pour la gouache est le papier. 
  • Plateau à mélanger : chaque couleur de peinture gouache est présentée dans un tube individuel, mais pour créer le spectre de couleurs que vous voulez, vous aurez besoin d’un plateau à mélanger. Commencez par mettre un peu de pigment d’une couleur sur le plateau à mélanger, puis ajoutez de l’eau ou un autre couleur pour obtenir la nuance que vous souhaitez. 

En plus de ces fournitures vous aurez besoin d’un peu d’eau (pour humidifier la peinture et mélanger les différentes nuances). Ensuite, vous pourrez commencer. 

gouachepaints.jpg

Peindre avec des techniques de gouache

Maintenant que vos fournitures sont prêtes, vous pouvez commencer à peindre. Bien que vous puissiez donner libre cours à votre créativité, il peut être utile de comprendre quelques techniques courantes lorsque vous commencez votre première peinture à la gouache :

  • Coloration : vous pouvez commencer une peinture par la coloration, c’est-à-dire couvrir une zone du papier avec une couche de peinture pour servir de base au reste de la peinture. La coloration utilise souvent un peu de gouache mélangée à de l’eau pour créer une consistance fine qui peut être étalée sur toute la page. Cette technique est très semblable à l’aquarelle et peut être utilisée dans des éléments comme le ciel ou une prairie dans une peinture paysagère. 
  • Couches opaques : une fois que vous avez la fondation de la peinture, vous pouvez commencer à ajouter des couches d’éléments opaques. En utilisant de la peinture sans ajouter d’eau, vous obtenez une couleur riche et opaque qui couvre tout ce qui se trouve dessous. Vous pouvez utiliser cette technique pour ajouter des nuages dans le ciel ou un arbre ou des arbustes devant une montagne. 
  • Mouillé sur mouillé : en commençant par humidifier préalablement votre papier et en ajoutant de la gouache humide dessus, vous obtenez des formes douces et des lignes floues. Il peut s’agir d’une bonne technique pour les arrière-plans ou les plans d’eau. 
  • Frottis : les frottis vous permettent d’ajouter de la texture à votre peinture. Prenez simplement de la gouache semi-humide avec votre pinceau, puis essuyez-en la plupart (sur une serviette en papier ou un morceau de papier). Il ne doit rester qu’environ 30 pour cent de la peinture sur le pinceau. Ensuite, balayez rapidement le pinceau « sec » sur votre peinture. Vous obtiendrez un effet de dégradé presque effiloché qui peut être utilisé pour créer des textures, des rehauts ou des arrière-plans. 
  • Efflorescences : les efflorescences (les zones de couleur irrégulières abstraites en forme de taches semblables à ce que vous pourriez voir dans une peinture à l’aquarelle) sont faciles à réaliser avec de la gouache. Chargez votre pinceau avec de l’eau et une petite quantité de pigment. Lorsque vous faites une tache sur le papier, vous obtenez des petites flaques de couleur qui se propagent et qui se répandent de manière abstraite. Elles peuvent créer un arrière-plan intéressant ou une fondation sur laquelle vous appuyer. 
  • Retravailler les zones sèches : un aspect utile de la gouache est qu’elle peut être remouillée une fois qu’elle a séché. Cela vous permet de retravailler les éléments d’une peinture et d’obtenir des effets intéressants. Par exemple, si vous avez peint initialement une forme avec une bordure nette, vous pouvez flouter cette bordure en la remouillant pour obtenir une forme plus douce. 

Bien sûr, ce n’est qu’un début. Comme avec tous les médiums artistiques, vous pouvez apprendre ces techniques et les utiliser, vous appuyer dessus ou choisir une direction complètement différente. 

Image de l'artiste Sara Boccacinni Meadows. Vous trouverez son Skillshare Original ici : Illustration botanique : Peindre un jardin coloré à l'aquarelle et à la gouache avec Sara Boccaccini Meadows
Image de l’artiste Sara Boccacinni Meadows. Vous trouverez son Skillshare Original ici : Illustration botanique : Peindre un jardin coloré à l’aquarelle et à la gouache avec Sara Boccaccini Meadows

Protéger une peinture à la gouache

Lorsque vous voulez présenter vos peintures à la gouache, veillez à les protéger correctement. Lorsque vous l’avez appris, l’eau peut réactiver la peinture, de sorte que même une seule goutte d’eau peut détruire votre peinture. La meilleure protection est un cadre en verre, mais vous pouvez également utiliser un fixatif à pulvériser. 

Prêt à commencer à peindre ?

La peinture à la gouache est amusante, utile et unique. C’est un médium d’une importance historique et, que vous l’utilisez seul ou avec d’autres médiums, sa maîtrise vous ouvrira de nouvelles possibilités vous exprimer de manière créative.

Si vous avez de la gouache et si vous êtes prêt à l’utiliser, consultez le dernier tutoriel de Skillshare sur la gouache de l’artiste et expert Leah Goren. Elle vous montrera tout ce que vous devez savoir pour commencer à pratiquer la peinture à la gouache et vous ouvrir rapidement de nouvelles possibilités artistiques.


Cours sur la gouache de Skillshare :

Références

1. Christie’s, https://www.christies.com/features/Collecting-Guide-Persian-Miniature-Paintings-8609-1.aspx

2. The J. Paul Getty Museum, http://www.getty.edu/art/collection/objects/225481/francois-boucher-the-birth-and-triumph-of-venus-french-about-1743/

3. John Lovett, https://www.johnlovett.com/gouache-and-watercolor

4. Mary Fischer, Createlet, https://createlet.com/gouache-paint-vs-watercolor-paint-vs-acrylic-paint/

5. Malcolm Dewey Fine Art, https://www.malcolmdeweyfineart.com/blog/gouache-painting-for-beginners-materials#.XoPo5BNKhPN

Written By

Rachel Gorman

  • Click here to share on Twitter
  • Click here to share on Facebook
  • Click here to share on LinkedIn
  • Click here to share on Pinterest