Sac rouge à mystères

Sac rouge à mystères - student project
  • Catégorie d’apprentissage :

Exercice sensoriel (lié au toucher).

 

  • Fabrication et matériel :

 Acheter ou trouver chez soi le matériel nécessaire :

  • 1 sac en tissus opaque et assez grand pour que l’enfant puisse plonger ses deux mains à l’intérieur.
  • 10 objets allant de paire : 2 noisettes, 2 pinces, 2 anneaux, 2 clochettes, 2 clés.

 Placer tous les objets dans le sac.

 Le ranger dans un endroit accessible pour les enfants.

 

  • Description :

Le matériel se compose d’un sac opaque rouge de 24X20cm avec à l’intérieur 2 noisettes, 2 pinces, 2 anneaux, 2 clochettes et 2 clés. Tous les objets sont de taille similaire aux alentours de 3 cm de diamètre. C’est un paramètre augmentant la difficulté de la tâche ainsi que la similarité de forme : beaucoup d’objets sont sphériques. Ces objets sont de matière diverse : métal (clé, anneaux, clochettes), plastique (pinces) ou bien naturel (noisettes).

 

  • Présentation :

Comment l’enfant peut travailler seul ?

 

  • L’enfant cherche dans l’étagère un tapis qu’il place où il veut travailler.
  • Il prend le sac rouge à mystères et le pose sur son plan de travail en face de lui.
  • Il plonge ses deux mains dans le sac avec les yeux fermées.
  • Il sent tous les objets dans le sac et en choisit un qu’il garde dans sa main gauche. Il le décrit dans sa tête ou à voix basse (taille, forme, aspect, matière, etc.).
  • Avec sa main droite, il essaye de retrouver l’objet qui va de paire. Une fois trouvé, il essaye de deviner de quel objet il s’agit.
  • Sortir les deux objets et vérifier qu’ils soient identiques (contrôle de l’erreur). S’ils correspondent, les mettre de côté et continuer de la même manière jusqu’à ce qu’aucun objet ne reste dans le sac. Si les deux objets ne sont pas identiques, les remettre dans le sac et réessayer.
  • Ranger les objets dans le sac et ranger le sac rouge à mystères à sa place dans l’étagère. Ranger également le tapis.

 

Comment travailler avec les enfants ? (présentation)

Préparation : « On va faire un travail ensemble. Je te montre où se trouve le matériel ». Demander à l’enfant d’apporter le matériel. « Regarde bien ce sac, il est rempli d’objets qui vont de paire. Tu vas plonger tes deux mains dans le sac, toucher les différents objets, en choisir un que tu vas garder dans ta main gauche, le décrire et essayer de trouver le 2ème objet similaire qui se cache dans le sac avec ta main droite. Quand tu as trouvé les deux objets, tu peux même essayer de deviner de quel objet il s’agit. Une fois que tu es sûr d’avoir trouvé les deux objets identiques, tu peux les sortir du sac et vérifier que tu as juste. Tu fais de même jusqu’à ne plus avoir d’objets dans le sac ».

Exercice : Montrer comment mettre les deux mains dans le sac en fermant les yeux. Décrire tout ce que l’on fait : « Voilà j’ai pris un objet entre les mains. Il est rond, froid, en métal je pense. Il y a un trou à l’intérieur. Je vais garder cet objet dans ma main gauche et avec ma main droite je vais chercher le deuxième objet qui est identique, il doit être rond, en métal et avec un trou. Ça y est, je l’ai. Mais avant de le sortir, je peux essayer de deviner quel objet c’est. Je pense qu’il s’agit de deux anneaux ». Sortir les deux objets du sac et vérifier qu’ils forment une paire (contrôle de l’erreur). Les mettre de côté si c’est bien la paire, puis replonger les deux mains dans le sac pour faire de même jusqu’à ce que toutes les paires soient trouvées.

Ranger les objets dans le sac.

« A toi maintenant ». Observer l’enfant et le guider si besoin (« Comment est l’objet ? Quelle forme a-t-il ? etc. »).

Rangement de l’activité : « Encore une fois ? Non ? On va alors ranger le sac rouge à mystères». Inviter l’enfant à le ranger dans l’étagère. « Maintenant que tu as fait cet exercice, je t’invite à refaire cette activité autant de fois que tu le veux. Il y en a également d’autres plus ou moins difficiles que tu peux essayer ».

 

  • Utilité et intérêts pédagogiques :

Public cible : 3 ans – 3 ans et demi.

Modalité de travail : individuelle

Objectif d’apprentissage direct :

  • Discriminer les objets par le sens du touché.

Objectifs d’apprentissage indirects :

  • Développement de la volonté et de la concentration.
  • Exploration de l’environnement.
  • Construction de l’esprit mathématique (esprit logique).
  • Construction de l’intelligence.
  • Enrichissement du langage.
  • Coordination (la main gauche a un objet et la main droite doit trouver l’objet similaire).

Point d’intérêt :

Le bruit des différents objets lorsqu’on les recherche dans le sac, les différentes matières/textures ainsi que les différentes variations qu’offrent ce type d’exercice sont différents attraits qui rend l’exercice attractif pour les enfants.

 

  • Variations :

Varier les objets contenus dans le sac et proposer plusieurs sacs au sein de la classe (de différentes couleurs). Cela permet de relancer l’intérêt de l’enfant pour l’activité.

Proposer une suite de difficulté croissante en jouant sur les différents facteurs : taille, forme et nombre des objets à différencier. Plus la taille et la forme des objets seront similaires, plus ce sera difficile pour l’enfant de différencier les différents objets. Plus il y a d’objets, plus la difficulté augmente.

Un exercice complexe serait également de proposer 5 paires d’objets identiques ne variant (de paire) que par la taille. Les enfants ne peuvent pas s’appuyer sur les différentes formes des objets pour les distinguer.

Proposer aussi un sac mystère avec des formes géométriques (préparation à la géométrie). Une suite logique serait de proposer après ce sac, le coffret géométrique Montessori ainsi que les cartes qui vont avec. Ce type d’exercice (sac à mystères peut ainsi ouvrir à d’autres domaines telles que les mathématiques.

Un sac mystère avec différents animaux peut être proposé afin d’enrichir le vocabulaire et d’apprendre les caractéristiques physiques des animaux (long cou, 4 pattes, cornes, etc.). Les enfants apprennent ainsi les différences entre les animaux. On passe ainsi du domaine des sens au domaine cosmique.

Autre variante : na pas avoir des paires d’objets, mais l’enfant doit deviner l’objet rien que par le toucher. Au préalable, sortir tous les objets du sac pour s’assurer que l’enfant sache nommer chaque objet.

 

  • Suite didactique :

Ce type d’exercice de sac à mystères est rendu plus complexe si la taille et/ou la forme sont similaires. Ici, dans l’exercice du « sac rouge à mystères », les objets sont de tailles identiques et beaucoup sont sphériques. Cet exercice ne se situe donc pas au début de la suite didactique que l’on peut imaginer pour ce type d activité.

 

Exercices précédents :

Proposer un sac à mystères avec également 5 paires d’objets mais de tailles, de texture et de formes très différentes qui les rendraient ainsi plus facilement différenciables : 2 billes (rondes et en verre), deux gommes (rectangulaire et molle), 2 clés (allongées, fines et en métal), 2 étoiles en bois et 2 petites peluches.

 

Exercices suivants :

Proposer un sac à mystères avec 5 paires d’objets qui ne varieraient que par la taille : 5 paires de pyramides de taille croissante. La difficulté est accrue car les enfants peuvent différencier seulement par la taille et non par la forme de l’objet.

 

 

  • Contrôle de l erreur :

Visuel et tactile. L’enfant plongeant ses deux mains dans le sac, se saisit d’un objet dans la main gauche et essaye de trouver l’objet similaire avec sa main droite. Avec le sens du toucher, il doit associer deux objets qui vont ensemble. Dès que l’enfant est sûr d’avoir trouvé deux mêmes objets, il les sort et vérifie que ce soient bien les mêmes objets (contrôle de l’erreur visuelle).