La photographie paysagère est un des genres de photographie les plus populaires, tant chez les professionnels que chez les amateurs. Pourquoi ? Parce qu’elle nous pousse à sortir et à célébrer la beauté de notre planète : les champs infinis, les lacs tranquilles, les magnifiques montagnes et les ciels rayonnants. 

Si vous avez déjà voulu essayer la photographie paysagère, vous êtes au bon endroit. Nous allons examiner les bases de la photographie paysagère, l’équipement dont vous aurez besoin et des conseils importants à garder à l’esprit (avec de superbes photos, bien sûr !).

Liens rapides

Qu’est-ce que la photographie paysagère ?

La photographie paysagère capture de loin la beauté de la nature et montre son étendue et sa magnificence en invitant le spectateur à s’imaginer dans la scène. Aujourd’hui, ces photos constituent un rappel urgent que notre planète mérite d’être appréciée, chérie et préservée. 

Idées de photographie paysagère 

Avant d’aborder comment photographier des paysages, jetons un coup d’œil à quelques exemples impressionnants. 

Photographie paysagère en noir et blanc

Les photographies en noir et blanc mettent l’accent sur la composition, plutôt que sur les couleurs de la scène. 

arbre noir et blanc
Un paysage envoûtant par Alsia Soiset, apprenante Skillshare.

Photographie paysagère par drone

Des photos aériennes étonnantes sont désormais possibles grâce à la technologie des drones

photo aérienne
L’instructeur Skillshare Sean Dalton partage un exemple de photographie par drone.

Photographie paysagère impressionniste

Les photos impressionnistes pleines de rêveries semblent sortir d’un livre de contes de fées à côté de peintures dans une galerie d’art. 

chaîne de montagnes
Un lac nuageux, presque impressionniste par l’apprenant Skillshare Aleš Krivec.

Photographie paysagère d’eau mouvante 

L’eau semble être figée dans le temps dans ces photos éthérées. 

ruisseau forestier à longue exposition
Une cascade de rêve par Svein Erik Glaamen, apprenant Skillshare.

Équipement

Si vous êtes novice en matière de photographie, vous pouvez commencer à prendre des photos de paysages avec n’importe quelle appareil que vous avez, même votre smartphone. Cependant, pour prendre des photos d’aspect professionnel, vous devrez investir dans de l’équipement. 

Appareil photo

Tout appareil reflex numérique (DSLR) ou sans miroir fera l’affaire, mais si vous disposez du budget, recherchez un appareil équipé d’un capteur plein format. Cela vous permettra non seulement de capturer une plus grande partie de la scène, mais la résolution et la qualité de vos photos seront également beaucoup plus élevées. 

Lorsque vous choisissez un appareil photo, tenez compte également des conditions météorologiques de l’endroit où vous vivez ou de celui où vous allez prendre des photos. Si vous prévoyez des températures extrêmes, de la pluie, de la brume, du sable ou du vent, veillez à ce que votre appareil soit équipé pour résister aux éléments. 

Objectifs

Il est préférable de disposer d’un jeu d’objectifs qui possèdent des distances focales différentes. Vous utiliserez souvent un objectif standard, mais il est également souhaitable de disposer d’un objectif grand angle lorsque vous devez capturer encore davantage de la scène. 

Vous devrez également choisir entre des objectifs zoom et à focale fixe. Les objectifs à focale fixe ont tendance à produire des images plus nettes, alors que les zooms ont une distance focale variable et offrent davantage de polyvalence. Cela peut s’avérer pratique si, par exemple, vous êtes en haut d’une montagne et n’avez pas beaucoup de place pour vous déplacer et ajuster votre composition. 

Filtres d’objectif

L’éclairage peut être difficile à contrôler lorsque vous photographiez de grands espaces. C’est là que les filtres d’objectif peuvent vous aider. Les photographes paysagistes s’appuient généralement sur les trois filtres suivants.  

Filtre polarisant

Un filtre polarisant permet de réduire les reflets, les éclats et la brume atmosphérique. Il permet également de faire ressortir la couleur bleue du ciel. 

Filtre neutre

Un filtre neutre réduit la quantité de lumière qui entre dans l’objectif. Il est absolument essentiel lorsque vous voulez prendre une photo à longue exposition et utiliser une vitesse d’obturateur lente. Sans filtre neutre, votre photo serait surexposée. 

Filtre neutre dégradé

Ce filtre passe progressivement d’un côté sombre à un côté complètement transparent. Cela est particulièrement utile lorsque vous voulez éviter de surexposer le ciel sans affecter les éléments naturellement plus foncés de la photo. 

Trépied

Un trépied est un outil absolument indispensable si vous voulez prendre des photos dans des conditions d’éclairage médiocres avec une vitesse d’obturation lente. Sans lui, vous ne pourrez pas stabiliser suffisamment l’appareil et vous obtiendrez une photo floue. 

Vous aurez également besoin d’un trépied si vous voulez ralentir intentionnellement la vitesse d’obturation pour flouter le mouvement de l’eau, par exemple, ou bracketter l’exposition (nous examinerons cela plus en détail un peu plus loin). 

Comment prendre des photos de paysages

Examinons maintenant comment utiliser les réglages de l’appareil, l’éclairage et la composition pour veiller à ce que vos photos représentent fidèlement la beauté de la nature qui vous entoure.

Mise au point

De nombreux photographes paysagistes préfèrent autant que possible que toute la photo soit nette. Pour cela, utilisez une ouverture comme f/8. 

Certains styles de photographie paysagère floutent certains éléments de l’arrière-plan ou de l’avant-plan. Si c’est l’aspect que vous souhaitez obtenir, utilisez une plus grande ouverture pour réduire la profondeur de champ. 

falaise surplombant des marais
L’avant-plan est un élément essentiel dans cette photo de Daniel Henz, apprenant Skillshare.

Exposition

Pour que vos photos soient correctement exposées, apprenez la relation qui existe entre les trois éléments du triangle d’exposition : ouverture, vitesse d’obturation et ISO.  

Pour que vos photos restent nettes, utilisez une vitesse d’obturation élevée. Si vous prenez des photos dans des conditions d’éclairage médiocres, vous pouvez accroître votre vitesse d’obturation, mais veillez à utiliser un trépied pour éviter que l’appareil tremble. Essayez d’utiliser une sensibilité (ISO) aussi faible que possible pour éviter que vos photos présentent trop de grain. 

Essayez des expositions de longue durée

Si vous photographiez une rivière qui coule ou une cascade, vous avez l’occasion de saisir l’eau en mouvement de manière magnifique grâce à une exposition de longue durée. Placez votre appareil sur un trépied et réglez la vitesse d’obturation sur 3 à 10 secondes. L’eau en mouvement créera un flou étonnant, tandis que le reste de la photo restera net. Une fois encore, n’oubliez pas d’utiliser un filtre neutre pour éviter de surexposer la photo. 

Essayez de bracketter l’exposition

Les paysages possèdent souvent une gamme dynamique complexe. Vous en ferez l’expérience si vous réglez l’appareil pour que tout ce qui se trouve sous l’horizon soit parfaitement exposé, mais réalisez que votre ciel est grossièrement surexposé. 

C’est là que le bracketing peut vous aider. Certains appareils disposent de l’auto-bracketing, mais vous aurez beaucoup plus de contrôle sur l’aspect de l’image finale si vous le faites manuellement. Prenez simplement trois à cinq photos différentes, en ajustant les réglages pour exposer correctement différents éléments du paysage. Lors du post-traitement, vous pouvez assembler ces éléments dans une même photo parfaitement exposée. Veillez simplement à utiliser un trépied (et peut-être même une obturation à distance) pour vous assurer que toutes les photos sont correctement alignées. 

bottes de foin
Coucher de soleil de Robbie Smith, apprenant Skillshare.

Éclairage

Comme dans d’autres genres de photographie, un des meilleurs moments de la journée pour prendre des photos de paysages est pendant « l’heure dorée », l’heure juste après le lever du soleil ou juste avant le coucher du soleil. L’éclairage à ce moment est doux et s’étale de manière égale, ce qui donne à vos photos un bel éclat chaud

Vous pouvez bien sûr prendre aussi des photos à d’autres moments de la journée. Essayez simplement de le faire lors d’une journée nuageuse, alors que les nuages contribuent à diffuser la lumière du soleil, ce qui évite d’obtenir des ombres trop contrastées. 

aurore boréale
L’éclat des aurores boréales de Moustafa Zanaty, apprenant Skillshare.

Obtenir l’éclairage correct

Photographie en plein air : photographier au coucher du soleil, au lever du soleil et la nuit

Composition

La composition est extrêmement importante dans la photographie paysagère, car elle peut affecter l’ambiance de la photo, l’histoire qu’elle raconte et ce que ressent celui qui la regarde. Il n’y a pas vraiment de lignes directrices, mais voici trois choses que vous pouvez faire pour faire ressortir vos photos. 

Utilisez la règle des tiers

Dessinez des lignes imaginaires pour diviser votre scène en tiers, verticalement et horizontalement. Essayez maintenant de placer l’horizon et tous les autres éléments notables de votre photo au long de ces lignes. 

Utilisez des lignes directrices

Les lignes directrices d’une photo sont des lignes qui attirent l’attention du spectateur sur un point focal particulier et qui contribuent à créer un sentiment de profondeur. Il peut s’agir de routes, de ponts, de rivages, de troncs d’arbre ou toute autre chose qui ressemble à une ligne. 

ferme
Une ligne directrice passe au centre de cette photo de Josh Kohler, apprenant Skillshare.

Trouvez une perspective unique 

Les meilleures photos de paysages présentent un angle de vue inhabituel. Pour cela, voyez si vous pouvez sortir des chemins battus ou monter quelques mètres de plus pour obtenir la photo parfaite. Veillez simplement à le faire en toute sécurité. 

montagnes enneigées
Une photo de montagne étourdissante de Ben Stefanko, apprenant Skillshare.

Conseils sur la photographie paysagère

Voici d’autres conseils généraux qui vous permettront de tirer le meilleur parti de vos séances de prise de vue. 

Faites des recherches sur les sites

Si vous voulez photographier des oiseaux ou de la faune sauvage, vous ne saurez probablement pas exactement où les trouver. Cependant, avec les paysages, il est facile de faire préalablement des recherches sur votre site. 

Voyez ce que d’autres photographes photographient dans votre région ou ce qui attire les touristes et les randonneurs locaux. Vous pouvez même savoir à quoi ressemble la scène avant d’y aller, ce qui vous permet de mieux planifier le moment et l’équipement que vous emportez. 

Prenez votre temps

Même si vous ne cherchez à obtenir qu’une seule photo parfaite, attendez-vous à passer quelques heures sur site. De nombreuses variables sont hors de votre contrôle, mais cela vaut  vraiment la peine d’attendre que tout s’aligne correctement. 

Si vous ne parvenez pas à prendre votre photo parfaite immédiatement, restez un peu plus et observez les changements pendant un moment. Les nuages peuvent glisser dans une position différente, le soleil peut monter ou descendre à un angle différent, ou le vent peut s’arrêter de souffler et de perturber le plan d’eau. 

Prenez des photos au format RAW

C’est un conseil important dans tout type de photographie, mais surtout dans la photographie paysagère, où les photos ont tendance à être surexposées ou sous-exposées. Les photos au format RAW restent non compressées et conservent autant de données que possible. Lors du post-traitement, cela vous donnera davantage de liberté et de flexibilité pour ajuster des choses comme l’exposition, la balance des blancs et la netteté. 

Commencez à photographier des paysages

Le meilleur moyen de profiter de la photographie paysagère est de sortir et de commencer à prendre des photos. Suivez un cours pour apprendre d’autres éléments de base sur la photographie, choisissez votre site, prenez votre appareil et allez-y !