Vous avez toujours rêvé de devenir graphiste mais vous n’avez pas le temps, encore moins les ressources pour vous inscrire dans une école dédiée ? Plusieurs graphistes accomplis ont fait carrière dans les arts créatifs de manière non conventionnelle. Nous vous montrons ci-dessous comment entrer dans le monde du graphisme sans diplôme, en nous appuyant sur l’exemple d’un graphiste professionnel ayant suivi cette trajectoire. 

Avez-vous besoin d’un diplôme pour devenir graphiste ? 

Le fait que certains graphistes intègrent le monde des arts créatifs avec un diplôme universitaire n’est pas une condition sine qua non. De nombreuses entreprises embauchent des graphistes débutants sur la base de leur état de service et de leur expérience, et non en fonction de leur diplôme. 

Au vu de ce qui précède, en tant que graphiste sans diplôme, il vous faudra les éléments suivants : un niveau de talent créatif naturel, la volonté d’acquérir plusieurs compétences essentielles et un portefeuille impressionnant qui convaincra les employeurs de vous donner une chance. Le dernier élément est peut-être le plus important dans le processus de recherche d’emploi. Vous devez disposer d’un état de service justifiant de vos compétences en matière de créativité et de conception ; ainsi, les employeurs potentiels auront une bonne raison de vous recruter. 

Même si vous n'êtes pas diplômé(e) en art, il vous faudra un portefeuille de vos état de services en graphisme, que vous aller présenter à des employeurs potentiels.
Même si vous n’êtes pas diplômé(e) en art, il vous faudra un portefeuille de vos état de services en graphisme, que vous aller présenter à des employeurs potentiels. 

Les compétences qu’il vous faut en tant que graphiste

Bien qu’il soit possible de devenir graphiste sans diplôme, vous aurez tout de même besoin de certaines compétences de base pour réussir dans un environnement de graphisme professionnel. 

Compétences en matière de logiciel

Que vous soyez diplômé(e) ou pas, il vous faudra une bonne maîtrise des logiciels de conception. Adobe Photoshop et Illustrator sont des logiciels de conception courants, tout comme l’est InDesign pour les personnes qui travaillent en imprimerie. Dans un contexte professionnel, il est probable que vous utilisiez ces outils de conception au quotidien. Il est donc important de se familiariser avec eux maintenant. Fort heureusement, vous pouvez apprendre à utiliser ces outils de plusieurs façons en dehors d’une université ou d’une école d’art traditionnelle. 

Apprenez les outils du métier

Maîtrisez les bases d’Adobe Illustrator pour créer de superbes illustrations avec Julian Burford

Compétences en matière de gestion des clients et de communication

Outre la création de superbes modèles, vous devrez également acquérir des compétences commerciales de base pour réussir dans un environnement professionnel. Par exemple, vous devez savoir comment interpréter et concevoir un projet à partir d’un document créatif, fixer des délais réalistes, répondre aux attentes des clients et gérer la communication avec ces derniers. Vous devrez être ouvert aux remarques et savoir comment les intégrer dans vos conceptions afin de livrer un produit final qui répond aux attentes du client. 

Les bases de la théorie de la conception 

En plus des compétences créatives innées dont vous devez faire montre, il vous faudra également comprendre les bases de la théorie de la conception. Il s’agit de la typographie (disposition des lettres et du texte de façon à ce qu’ils soient visuellement attrayants), de l’équilibre, de la proportion, de la couleur, entre autres. 

La couleur est un moyen courant à travers lequel les graphistes peuvent exprimer les émotions. Dans ce cours, Tom Stratford, apprenant chez Skillshare, a utilisé la couleur rouge pour exprimer la colère.
La couleur est un moyen courant à travers lequel les graphistes peuvent exprimer les émotions. Dans ce cours, Tom Stratford, apprenant chez Skillshare, a utilisé la couleur rouge pour exprimer la colère. 

Expérience utilisateur

En matière de conception, l’expérience utilisateur renvoie au processus de création d’un objet à la fois attrayant et fonctionnel. Si vous concevez des sites Web, par exemple, ils doivent non seulement être attrayants, mais aussi être faciles à utiliser et intuitifs du point de vue de l’utilisateur. Comprendre les bases de l’expérience utilisateur peut vous aider à devenir un graphiste plus efficace. 

Comment devenir graphiste ?

Lorsque vous êtes doté de compétences nécessaires et que vous disposez d’un portefeuille démontrant vos meilleures réalisations, il vous encore quelques éléments pour devenir graphiste :

Les réseaux 

L’un des meilleurs moyens d’intégrer le monde du graphisme sans diplôme est de nouer des relations avec d’autres graphistes, ainsi qu’avec d’autres professionnels des secteurs que vous ciblez. Ces relations peuvent être déterminantes et vous aider à décrocher un poste, le cas échéant. 

Bâtir une réputation en ligne 

Si vous ne souhaitez pas rechercher un emploi de manière traditionnelle, vous pouvez vous travailler à établir de manière proactive votre présence en ligne. Si vous publiez régulièrement des travaux de qualité et attirez suffisamment d’internautes, vous pouvez asseoir votre réputation de graphiste expert, ce qui vous aidera à trouver plus facilement un emploi. 

L’avis d’un graphiste accompli sans diplôme

Dylan Mierzwinski, graphiste et enseignante de haut niveau chez Skillshare, est un exemple concret de personnes dont la carrière en arts créatifs n’a pas commencé dans les salles de classe.

Dylan Mierzwinsk, instructrice chez Skillshare, est devenue graphiste accompli sans avoir obtenu de diplôme artistique ou universitaire.
Dylan Mierzwinsk, instructrice chez Skillshare, est devenue graphiste accompli sans avoir obtenu de diplôme artistique ou universitaire.

Dylan a commencé un parcours éducatif traditionnel dans une université, mais après avoir être passée d’une discipline à une autre, elle s’est rendu compte que l’université n’était pas faite pour elle. Son amour pour l’art ayant toujours été une constante dans sa vie, elle a choisi de s’inscrire à un programme de certification d’un an axé sur les bases de la conception de sites web, de la conception graphique et de la production vidéo. Le programme de certification a changé la vision que Dylan avait de l’éducation, l’incitant à poursuivre son rêve dans les arts créatifs indépendamment de l’école.

« Si j’ai appris quelque chose dans ce programme, c’est simplement parce que je pouvais apprendre quelque chose de nouveau. Je l’ai apprécié ! Après cette année, j’ai passé d’innombrables heures sur Skillshare, YouTube, dans les livres d’art et les programmes Adobe pour essayer d’apprendre et de comprendre davantage. »

Après avoir affiné ses compétences grâce à des cours en ligne et une pratique continue, elle s’est ensuite lancée dans l’enseignement de son savoir-faire en présentiel pour enfin devenir enseignante Skillshare reconnue. Malgré ses doutes, Dylan n’a pas laissé son manque d’éducation formelle freiner sa course vers le graphisme et l’illustration.

« J’avais vraiment honte de n’avoir jamais obtenu ma licence. Je me disais que c’était une triste réalité qui m’empêcherait de devenir une véritable graphiste. »

« Je sais que mes enseignements sur Skillshare sont précieux, au même titre que mon apprentissage. Alors, le contexte ou l’ordre d’acquisition de mes compétences sont-ils vraiment importants ? C’est l’éducation qui compte, pas la scolarisation. »

L’enseignement (et l’apprentissage) sur Skillshare a permis à Dylan de mettre en pratique ce qu’elle appelle le cycle de l’art : apprendre, pratiquer, partager. En transmettant ses compétences d’autodidacte, elle entend inciter les apprenants à prendre des risques et à se lancer dans de nouveaux défis. Les revenus issus de Skillshare lui ont également permis de se concentrer sur des projets dont elle est le plus passionnée.

« Financièrement, Skillshare m’a permis de me rapprocher de mon rêve de devenir artiste. Je veux dire… l’avez-vous lu ? J’ai pu réaliser mes rêves. (Musique de sitcom familiale des années 80). Je n’ai plus un travail de conception traditionnel de 9 à 5 qui draine mon énergie créative sans aucun bénéfice. »

Conseils prodigués par Dylan sur le lancement d’une carrière dans les arts créatifs ou dans une activité parallèle « Ayez l’audace de commencer : c’est ma devise, qui a fait ses preuves et qui me permet de me lancer. Il suffit de commencer quelque part et de suivre la voie qui se trace devant vous. Vous pouvez commencer par un outil spécifique à un programme, par la théorie des couleurs ou encore par un graphiste dont vous aimez le travail. C’est un tout ; il vous suffit de vous mettre à l’oeuvre. N’utilisez pas Papyrus ou Comic Sans si vous le pouvez. »

Opportunités d’emploi pour les graphistes 

Comme le démontre Dylan, le graphisme n’est certainement pas une profession en voie de disparition. En fait, il y a de plus en plus d’opportunités pour les artistes intéressés par le domaine du graphisme. Voici quelques exemples de carrières et de spécialités possibles :

Conception de sites Web 

Il s’agit d’une spécialité populaire chez les graphistes. Ce métier implique non seulement la création du design général d’un site Web mais aussi des éléments de l’expérience utilisateur, notamment des boutons, des menus, des éléments interactifs, etc. 

La conception de logos 

Les graphistes sont souvent engagés pour créer non seulement des logos, mais aussi des identités de marque complètes. Cela signifie que votre processus de conception peut consister, entre autres, à adapter un logo (de sa signalétique à ses supports marketing) que vous avez créé à toute une organisation. 

Capture d'écran 31-12-2020 à 5.12.11 PM.png

Conception de matériel de marketing et de vente 

De nombreuses organisations offrent de multiples opportunités en matière de conception de matériel de marketing et de vente, qu’il s’agisse de brochures, de livres électroniques ou de matériel de présentation pour les salons professionnels. Ce type de conception englobe souvent le numérique et l’imprimé, ce qui vous permet de mettre vos compétences à profit de différentes manières. 

Pour devenir graphiste, il n’est pas nécessaire de commencer par un diplôme. Grâce au talent, aux compétences et à la motivation nécessaires pour apprendre, vous pouvez trouver un moyen d’entrer dans ce domaine créatif et faire carrière dans ce que vous aimez. 

Créez votre boîte à outils de conception

Intro à la conception graphique : Faites ressortir l’émotion grâce à la théorie des couleurs avec Dominic Flask

Written By

Skillshare

  • Click here to share on Twitter
  • Click here to share on Facebook
  • Click here to share on LinkedIn
  • Click here to share on Pinterest