Certains personnages sont difficiles à oublier. Pensez à Mickey Mouse, Superman ou Buzz l’Éclair, vous reconnaîtrez ces personnages partout, dans tous les formats. Ce caractère inoubliable est au cœur de la conception de personnages. 

Concevoir un personnage ne consiste pas seulement à le dessiner, il s’agit de développer tout un concept, un univers et un passé pour lui donner vie. Et cette forme d’art n’est pas réservée aux illustrateurs. De nombreux types d’artistes, dont des auteurs, des animateurs et des concepteurs de jeux vidéo, intègrent cette compétence à leur travail. Si vous débutez, consultez notre guide détaillé qui vous aidera à vous lancer dans la conception de votre propre portfolio de conception de personnages. 

Concevoir un personnage réussi exige d'intégrer des détails distinctifs, des éléments d'exagération et des poses dynamiques.
Concevoir un personnage réussi exige d’intégrer des détails distinctifs, des éléments d’exagération et des poses dynamiques.

Qu’est-ce que la conception de personnages ?

La conception de personnages est le processus de développement et d’illustration d’un personnage pour n’importe quel type de récit visuel. Ces personnages sont souvent repris à l’écran (par exemple, dans un jeu vidéo, un film ou une série télé), mais ils pourraient également être conçus pour une bande dessinée, un livre illustré pour enfants ou un roman graphique. 

Pour réussir la conception d’un personnage, il est essentiel de créer un personnage auquel le public va s’identifier, un rôle accrocheur et marquant. C’est la raison pour laquelle les artistes ne peuvent pas simplement compter sur de bons dessins de personnages : ils doivent véritablement comprendre la personnalité et le passé de leur personnage. 

4 étapes pour concevoir un personnage

Étonnamment, vous ne commencez pas à concevoir un personnage en prenant un stylo ou un crayon pour le dessiner. Pour concevoir un personnage efficace et bien pensé, vous devez réfléchir au-delà du dessin lui-même. Vous pourrez un jour développer votre propre processus créatif pour la conception de personnages, mais si vous débutez, les étapes ci-dessous vous aideront à démarrer.  

Vous pouvez utiliser des supports numériques ou traditionnels pour créer des conceptions de personnages efficaces.
Vous pouvez utiliser des supports numériques ou traditionnels pour créer des conceptions de personnages efficaces.

Étape 1 : rechercher et découvrir

Si vous basez votre personnage sur une idée existante (par exemple, un personnage de livre) ou si vous avez déjà une idée précise de ce que vous souhaitez créer, vous pouvez décider de sauter cette étape. Toutefois, si vous partez de zéro, c’est le moment de trouver votre inspiration. 

Feuilletez des magazines ou consultez Pinterest ou Google Images pour générer un mood board des types de personnages qui vous intéressent. Souhaitez-vous que votre personnage soit un animal ? Un être humain ? Un extraterrestre ? Est-il réaliste ou caricatural ? À quelle époque vit-il ? L’objectif de cette étape est de bien cerner le style et le type général de votre personnage. 

Donner à votre personnage une histoire complète peut vous aider à développer ses caractéristiques physiques.
Donner à votre personnage une histoire complète peut vous aider à développer ses caractéristiques physiques.

Étape 2 : cerner les caractéristiques de votre personnage 

Maintenant que vous avez une idée précise du type de personnages que vous souhaitez concevoir, vous pouvez préciser ses caractéristiques spécifiques. 

Certaines caractéristiques sont simples :

  • Âge
  • Taille
  • Couleur des yeux
  • Couleur des cheveux
  • Corpulence 
  • Signes distinctifs (grains de beauté, cicatrices, tatouages, etc.)

D’autres caractéristiques peuvent ne pas être aussi évidentes, mais influenceront votre manière d’illustrer le personnage. Par exemple :

  • Où vit le personnage ? 
  • Comment gagne-t-il sa vie ? 
  • Est-il gentil ou malfaisant ? Patient ou irascible ? Extraverti ou timide ? 

Si vous êtes libre de vos décisions (c’est-à-dire que vous ne créez pas votre personnage à partir d’une fiche issue d’un livre ou d’un film), l’instructeur Skillshare Jazza Brooks suggère simplement de décider à pile ou face. Face, personnage brun ; pile, personnage blond. Cette méthode de travail peut parfois vous obliger à repousser les limites de votre créativité et à dépasser vos idées habituelles. 

Prendre le temps de réfléchir de manière approfondie à la personnalité et à l’histoire de votre personnage est bénéfique pour votre public. « Lorsque vous êtes pleinement investi(e) dans votre personnage, non seulement vous vous amusez, mais les personnes qui feront la connaissance de votre personnage s’investiront également », explique l’instructeur Skillshare Hayden Aube

Ce concept de personnage montre combien réfléchir aux éléments de l'histoire d'un personnage peut influencer son dessin final.
Ce concept de personnage montre combien réfléchir aux éléments de l’histoire d’un personnage peut influencer son dessin final.

Étape 3 : commencer le croquis 

Maintenant que vous connaissez en profondeur votre personnage (son aspect physique et son passé), vous pouvez commencer à le dessiner. Votre premier dessin de conception du personnage doit être un croquis grossier (ou plusieurs) esquissant l’anatomie générale et les proportions de votre personnage. Aura-t-il de grands yeux ou des petits ? Des épaules larges ou étroites ? Se tiendra-t-il bien droit ou un peu voûté ? Si vous aimez ce que vous dessinez, continuez à affiner votre croquis. Si le croquis ne vous plaît pas ou si vous souhaitez le modifier, faites-vous confiance et réessayez.

Au fur et à mesure de votre travail d’ébauche, vous cernerez mieux votre personnage, ce qui vous permettra de créer une version finale mieux maîtrisée.  

Réaliser plusieurs croquis grossiers de votre personnage peut vous aider à déterminer ses caractéristiques finales.
Réaliser plusieurs croquis grossiers de votre personnage peut vous aider à déterminer ses caractéristiques finales.

Étape 4 : finaliser le dessin de votre personnage 

L’étape suivante consiste à créer une version plus finalisée de votre personnage, basée sur les croquis que vous avez réalisés. Votre support peut varier en fonction de la façon dont vous allez utiliser le personnage. Un dessinateur de BD ou un graphiste de dessins animés, par exemple, peut créer une version finale du personnage sur papier, à l’encre et aux crayons de couleur. Un graphiste créant un personnage pour un jeu vidéo ou un film utiliserait probablement un programme informatique pour donner vie à son personnage à l’écran. 

Lorsque vous êtes satisfait(e) de votre croquis grossier, vous pouvez utiliser des encres, des crayons de couleur ou un programme informatique pour le transformer en votre personnage final.
Lorsque vous êtes satisfait(e) de votre croquis grossier, vous pouvez utiliser des encres, des crayons de couleur ou un programme informatique pour le transformer en votre personnage final.

Concevez un personnage du début à la fin

Maîtriser l’illustration : Les bases du croquis, de l’encrage et de la couleur avec Jazza Brooks (en anglais)

Qu’est-ce qu’une conception de personnage réussie ?

Comme toute forme d’art, la conception de personnages est subjective. Il n’existe pas de règles strictes qui déterminent si un personnage est bon ou médiocre. Par exemple, un dessin de personnage complexe et détaillé n’est pas nécessairement meilleur qu’un dessin simple. Il est juste différent. 

Il existe toutefois quelques concepts basiques qui peuvent vous aider à améliorer la conception de votre personnage afin qu’il soit efficace et marquant. 

Simplicité 

Sans pour autant supprimer tous les détails de votre personnage, ne le chargez pas trop, car certains concepteurs débutants se trouvent parfois débordés par cette complexité. Si vous créez un personnage trop détaillé (portant par exemple de nombreux accessoires et objets), il sera en effet difficile de reproduire ou d’animer le personnage tout au long de l’histoire. Épurer le personnage de ces détails permet au public de se concentrer sur le personnage lui-même.

Identification

Brent Noll et Maximus Pauson de la chaîne YouTube BaM Animation recommandent de concevoir votre personnage de manière à ce qu’il soit reconnaissable à sa seule silhouette. Pensez à n’importe quel personnage iconique : Mickey Mouse, Shrek, Bob l’éponge. Vous pourriez les reconnaître à partir de leur simple silhouette, sans aucun détail ni couleur. Créer votre personnage en vous appuyant sur des formes claires et identifiables vous aidera à le définir plus efficacement. 

Intérêt visuel

Un bon personnage doit être marquant. En d’autres termes, un personnage ne doit pas ressembler à n’importe quelle autre personne (ou animal ou robot) dans la rue. En tant que concepteur de personnages, vous ne devriez pas avoir peur d’expérimenter des principes de proportion, d’exagération et de couleur pour construire la personnalité de votre personnage. Vous obliger à créer quelque chose d’unique vous aidera à concevoir un portfolio de personnages vaste et équilibré. 

Sur un personnage bien conçu, certaines caractéristiques sont souvent exagérées, comme la hache, la barbe et la corpulence de ce personnage.
Sur un personnage bien conçu, certaines caractéristiques sont souvent exagérées, comme la hache, la barbe et la corpulence de ce personnage.

Qu’est-ce qu’une conception de personnage médiocre ?

Vous pouvez créer un personnage magnifiquement illustré, mais s’il ne marque pas le public, il ne sera pas efficace dans le contexte de votre histoire. Ce facteur d’identification du public détermine la qualité d’une conception de personnages. Si votre public ne s’identifie pas à votre personnage, ce dernier ne sera pas un élément efficace de votre histoire. 

Sachant cela, voici quelques erreurs courantes commises par les concepteurs de personnages : 

Erreur nº 1 : recourir à des clichés 

Certaines caractéristiques de personnages sont sans cesse utilisées : une princesse a de belles boucles blondes, un criminel porte un masque noir sur ses yeux, un héros porte une épée. Lorsque vous esquissez votre personnage pour la première fois, vous intègrerez probablement l’un de ces clichés. Alors persévérez et continuez à dessiner afin de trouver d’autres moyens de transcrire les caractéristiques de votre personnage. 

Conçu par l'instructeur Skillshare Hayden Aube, cet « arms dealer » s'éloigne des clichés courants en vendant littéralement des bras plutôt que des armes (en anglais, « arm » signifie arme et bras).
Conçu par l’instructeur Skillshare Hayden Aube, cet « arms dealer » s’éloigne des clichés courants en vendant littéralement des bras plutôt que des armes (en anglais, « arm » signifie arme et bras).

Erreur nº 2 : ne pas poser suffisamment de questions 

Au début de la phase de développement du personnage (étape nº 2 décrite ci-dessus), vous vous êtes posé plusieurs questions à propos de votre personnage, et cela a probablement été un bon point de départ. Mais souvent, les concepteurs ne vont pas assez loin pour créer un personnage mémorable. 

Quelles autres questions non conventionnelles pouvez-vous vous poser pour donner à votre personnage une personnalité ou un passé plus singulier ? Par exemple, quelle est son odeur ? De quoi a-t-il peur ? A-t-il grandi en ville ou dans les bois ? Les réponses à ces questions peuvent fournir à votre personnage un passé que vous n’auriez autrement pas envisagé. Elles vous permettront finalement de créer un personnage plus intéressant. 

Erreur nº 3 : créer un personnage trop normal 

Il n’y a rien d’incorrect à créer un personnage parfaitement proportionné et ressemblant exactement à ce qu’il est censé être : un humain, un animal, un robot. Mais vous pouvez améliorer votre conception et rendre votre personnage plus accrocheur en exagérant certaines caractéristiques physiques. Par exemple, si votre personnage est fort, ses muscles peuvent être disproportionnés par rapport à son corps. Si votre personnage a de grandes jambes, vous pouvez les rendre encore plus longues. C’est une méthode efficace pour créer des personnages intéressants et amusants qui se distinguent des autres. 

L'embonpoint de ce personnage est exagéré par la rondeur de son corps et par la tension évidente au niveau du bouton de sa veste.
L’embonpoint de ce personnage est exagéré par la rondeur de son corps et par la tension évidente au niveau du bouton de sa veste.

Devrais-je utiliser un générateur de concepts de personnages ?

Si vous peinez à trouver un concept pour votre prochain personnage, recherchez sur Internet un générateur de concepts de personnages (également appelé un créateur de héros). Ces outils généralement gratuits vous fournissent une amorce de personnage intéressante (par exemple un jeune homme-robot enthousiaste ayant une dent cassé) afin que vous puissiez utiliser cette idée. Ils peuvent ainsi stimuler votre créativité et vous inciter à réfléchir au-delà des types de personnages que vous créez généralement. 

Bien concevoir un personnage ne relève pas seulement du dessin, c’est également une question d’histoire et de détails qui façonnent ce personnage. C’est cet ensemble qui permettra à votre public de s’identifier et rendra votre personnage inoubliable. 

Create More Memorable Characters

Level Up Your Characters: 5 Techniques for Creating Better Character Designs With Hayden Aube